LPO
BIRDLIFE
COORDONNÉES LPO TARN
Place de la Mairie
Aile du Château
BP 20027 - 81290
LABRUGUIERE
Tél : 05 63 73 08 38
Fax : 05 63 73 43 22
bouton mail  tarn@lpo.fr
OISEAUX EN DÉTRESSE
centre de soins
Téléphoner au 05.63.35.65.07
PROCHAINE(S) ACTIVITÉ(S)
Dimanche 18 juin 2017
Le Désert de Saint Ferréol
Samedi 24 juin 2017
À la découverte de l'Engoulevent
Détails sur la page "activités"
DOCUMENTS A TELECHARGER
LES GROUPES LOCAUX
GROUPE GRÉSIGNE
Activités LPO Tarn autour de la forêt de Grésigne
groupegresigne@gmail.com
GROUPE AUTAN
Activités LPO Tarn autour du bassin castrais
lpogroupeautan@gmail.com
FAUCONS PÈLERINS D'ALBI
INFORMATIONS LPO
"Pour faire partager au plus grand nombre la beauté mais aussi le respect de l'oiseau, de la nature et de l'homme"
Adhésion - Mon espace LPO
Sorties Nature LPO
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
FAUNE TARN-AVEYRON
Base de données naturalistes du Tarn et de l'Aveyron
logo visionature
Site faune-tarn-aveyron
RNR de Cambounet sur le Sor
LES REFUGES LPO
Refuges LPO
PUBLICATIONS LPO TARN
OISEAU MAGAZINE
La revue nature de la LPO
Oiseau Magazine
Page de renseignements

Oiseau Magazine
Sommaire numéro 124

Il n'est pas nécessaire d'être membre LPO pour s'abonner à L'OISEAU magazine
CENTRE DE SAUVEGARDE DE LA LPO TARN
centre de soins

Recueillir un oiseau blessé ou faire des dons en faveur du centre de soins, chacun peut par un geste simple sauver des espèces parfois en forte régression. Dans notre département, le centre de soins existe depuis quatre ans, et accueille plus d'une centaine d'oiseaux principalement des rapaces.

Le centre de soins repose principalement sur du bénévolat et sur les fonds propres de la LPO Tarn. Il n'est pas subventionné et seuls vos dons permettent de nous aider à le faire fonctionner... En 2006 par exemple, les dons ont permis l'acquisition de matériel d'anesthésie.

LE CENTRE DE SAUVEGARDE ! COMMENT ÇA MARCHE ?

Vous trouvez un oiseau blessé ou en détresse...
1. Vous mettez l'oiseau dans un carton bien aéré, dans un endroit calme et tempéré.
2. Vous évitez de lui donner de la nourriture avant tout diagnostic.
3. Vous appelez le centre de sauvegarde au 05.63.35.65.07 pour convenir de la marche à suivre.

Le centre de soins est situé dans une propriété privée. Il est composé de quatre volières pour la convalescence des oiseaux. Deux font une quinzaine de mètres de long pour la rééducation au vol. Elles peuvent accueillir des rapaces, comme des buses ou des grands ducs. Une plus petite est réservée aux petits nocturnes comme la chouette chevêche. La quatrième volière est à l'intérieur. Elle est utilisée comme volière de premiers soins lors de la réception des oiseaux et/ou juste après une opération. Nous avons également de très grandes caisses de soins pour les nichées. Les poussins aiment trouver d'autres congénères pour se tenir chaud et se rassurer, facilitant une certaine émulation, qui les rends plus vites autonomes. Les poussins restent dans ces caisses jusqu'au développement des plumes. La capacité maximale du centre est d'une centaine d'oiseaux par an. Au-delà, la charge de travail serait trop importante pour un bénévole.

BILANS

bouton pdf Feuille de soins n°12 - Janvier 2016
bouton pdf Feuille de soins n°11 - Janvier 2015
bouton pdf Feuille de soins n°10 - Janvier 2014
bouton pdf Feuille de soins n°9 - Janvier 2013
bouton pdf Feuille de soins n°8 - Janvier 2012
bouton pdf Feuille de soins n°7 - Janvier 2011
bouton pdf Feuille de soins n°6 - Février 2010
bouton pdf Feuille de soins n°5 - Février 2009
bouton pdf Feuille de soins n°4 - Février 2008

REMERCIEMENTS

Nous remercions particulièrement : le transporteur France Express 81 qui achemine gracieusement les oiseaux dans tout le Tarn; mesdames et messieurs les docteurs vétérinaires du département qui accueillent les oiseaux le temps du transfert; l' Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage pour son appui administratif, juridique et technique; enfin, une mention particulière à Gilles qui grâce à sa passion et à sa dextérité opère les oiseaux et les rééduque jusqu'à leur remise en liberté.

LES PRINCIPALES ORIGINES DE DÉTRESSES

Les chocs contre les baies vitrées

La multiplication des baies et autres vérandas dans les habitations modernes sont autant de pièges. Une solution consiste à coller des silhouettes afin de casser les reflets et matérialiser les surfaces vitrées.

Les tirs sur espèces protégées

Durant la saison de chasse 2004-2005, on a constaté une recrudescence de bavures cynégétiques. De nombreuses espèces protégées ont été prises pour cibles. Une enquête auprès des centres de soins au niveau national révèle que 135 oiseaux ont été retrouvés morts et 87 blessés, donc un total de 222 bavures... Mais combien de cadavres n'ont pas été retrouvés ?

La circulation routière

Le nombre exponentiel de voitures ne facilite pas la vie des oiseaux notamment les rapaces. En hiver les oiseaux affamés sont attirés par les petits mammifères victimes eux aussi des voitures... Levez le pied si vous voyez un oiseau près de la route.

Les lignes électriques

Que ce soit par percussion contre les câbles ou par électrocution sur les armements des poteaux, les lignes électriques restent des pièges mortels. Une politique de protection a été mise en oeuvre entre la LPO TARN et EDF depuis 1993, mais il reste beaucoup à faire.

Les empoisonnements par produits chimiques

L'utilisation massive de pesticides est la cause d'empoisonnements pas seulement des oiseaux, mais de toute la chaîne alimentaire ainsi que des cours d'eaux et des nappes souterraines.

© LPO TARN
bouton mail  LPO Tarn
bouton mail  Responsable du site
Dernière mise à jour : 16/06/2017
Site conforme aux standards W3C
Valid CSS! Valid HTML 4.01!
haut de page Haut de page haut de page
L'équipe de la LPO Tarn vous remercie de votre visite
Site testé sous Internet Explorer, Firefox, Opéra, Safari