LPO
BIRDLIFE
COORDONNÉES LPO TARN
Place de la Mairie
Aile du Château
BP 20027 - 81290
LABRUGUIERE
Tél : 05 63 73 08 38
Fax : 05 63 73 43 22
bouton mail  tarn@lpo.fr
OISEAUX EN DÉTRESSE
centre de soins
Téléphoner au 05.63.35.65.07
PROCHAINE(S) ACTIVITÉ(S)
Dimanche 18 juin 2017
Le Désert de Saint Ferréol
Samedi 24 juin 2017
À la découverte de l'Engoulevent
Détails sur la page "activités"
DOCUMENTS A TELECHARGER
LES GROUPES LOCAUX
GROUPE GRÉSIGNE
Activités LPO Tarn autour de la forêt de Grésigne
groupegresigne@gmail.com
GROUPE AUTAN
Activités LPO Tarn autour du bassin castrais
lpogroupeautan@gmail.com
FAUCONS PÈLERINS D'ALBI
INFORMATIONS LPO
"Pour faire partager au plus grand nombre la beauté mais aussi le respect de l'oiseau, de la nature et de l'homme"
Adhésion - Mon espace LPO
Sorties Nature LPO
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
FAUNE TARN-AVEYRON
Base de données naturalistes du Tarn et de l'Aveyron
logo visionature
Site faune-tarn-aveyron
RNR de Cambounet sur le Sor
LES REFUGES LPO
Refuges LPO
PUBLICATIONS LPO TARN
OISEAU MAGAZINE
La revue nature de la LPO
Oiseau Magazine
Page de renseignements

Oiseau Magazine
Sommaire numéro 124

Il n'est pas nécessaire d'être membre LPO pour s'abonner à L'OISEAU magazine
QUELQUES RÈGLES DE BONNE CONDUITE

Respecter le milieu

La nature est fragile. Il faut éviter de la dégrader inutilement, de couper des branches et des fleurs. Une photo est souvent un meilleur souvenir qui ne risque pas de fâner. Il ne faut pas non plus allumer de feu quelle que soit la saison.

Le droit de propriété doit être respecté. La plupart des chemins de randonnées traversent des terrains privés. Tout abus peut avoir comme conséquence la fermeture d'un lieu aux promeneurs afin d'en assurer la tranquilité. Il est aussi évident de refermer derrière soi les barrières et les clôtures que l'on trouve sur son trajet.

En somme la règle d'or reste d'aller à la rencontre de la nature sans laisser de traces de son passage.

Respecter les oiseaux

Les dérangements sont à éviter au maximum afin de laisser l'oiseau tranquille. Il ne faut pas pénétrer dans une colonie d'oiseaux, notamment en période de nidification, qui provoquerait l'échec pour de nombreux couples. Un bon observateur est un observateur que l'oiseau ne peut apercevoir.

Un oiseau rare est souvent l'objet d'une curiosité exagérée. la découverte de l'un d'entre-eux ne doit être communiqué qu'à des gens de confiance.

LE MATERIEL

Indispensable

Avoir sur soi :
- au minimum une paire de jumelle de type 8x30 (entre 100 et 200 euros)
- un guide d'identification (15 à 25 euros)
- un carnet de terrain pour noter : vos observations (date, lieu, espèces, nbre d'individu, comportements), mais aussi pour relever les caractères de terrain de l'oiseau inconnu : rien ne vaut une illustration pour se forcer à noter avec précision des détails morphologiques ou relatif au plumage et par la même occasion pour mieux les mémoriser. Ce croquis se révélera très utile , une fois à la maison, pour la consultation des guides d'identification ou pour le montrer à d'autres ornithos... C'est en cela qu'il est bien souvent plus profitable de prendre un carnet qu'un guide d'identification sur le terrain ...
- Tenue vestimentaire de couleurs " neutres " chaussures ou bottes en fonction de la saison et du milieu prospecté

Équipement débutant

Jumelles 8x30 ou 8x40 : entre 100 et 300 euros et une longue-vue grossissement 20-40x sur trépied : 600 à 1000 euros

Équipement expert

Jumelles 10x40 ou 12x50 : entre 200 et 1000 euros et un longue-vue grossissement 20-60x sur trépied : 1000 à 2000 euros

Pour plus de renseignements : La Boutique LPO

CONSEILS POUR OBSERVER ET IDENTIFIER UN OISEAU

Comment identifier un oiseau :

Avertissements : Destinés à une approche synthétique des principes d'observation et d'identification, ces quelques conseils pourront être compléter par une lecture de plusieurs ouvrages ornithologiques :
- Le manuel d'ornithologie par Guilhem Lesaffre - éditions Delachaux et Niestlé pour bien débuter.
- Le guide Ornitho par K.Mullarney, L.Svensson, D.Zetterström, P.Grant éd Delachaux et Niestlé un peu déroutant au début par le nombre d'espèces mais c'est un guide d'identification incontournable.

L'aspect morphologique :
1. La taille : Difficile à estimer à travers des jumelles. On peut se référer par comparaison à des espèces connues. L'oiseau peut avoir la taille : - d'un moineau (petit) - d'un pigeon (moyen) - d'un canard (grand).
2. Forme générale : - oiseau svelte ou massif - couleur dominante - de quelle espèce se rapproche -t-il ? moineau (passereau) canard (palmipède) buse (rapace).

Les caractères de terrain :
3. Le corps : massif (verdier), élancé (fauvette), couleur et motifs du ventre, poitrine, flancs (rayures, tâches) le croupion est-il d'une couleur différente du corps ?.
4. La tête : couleur et forme générale, motif, sourcil, bandeau, cercle oculaire, huppe,
5. le bec : forme (court, long, épais, fin, crochu...) et couleur
6. Les ailes : forme et longueurs des ailes en vol, couleurs dessus et dessous, présence de barres
7. La queue : forme et longueurs, couleurs ; L'oiseau hoche-t-il celle-ci ? les plumes externes sont -elles blanches ?
8. Les pattes : Sont-elles longues (échassiers) ou courtes (martinets) palmées (canards)
9. Le comportement : Comment l'oiseau se tient-il ? Est-il au sol, sur une branche, dans l'eau ? De quoi se nourrit-il ? comment recherche -t- il sa nourriture ?
10. Milieu fréquenté : Le milieu où l'oiseau a été vu peut-être une indication intéressante pour son identification : lac, forêt, lande, montagne.
11. Le vol : différent suivant les espèces : rectiligne (merle) onduleux (pic) battu, plané.
12. Le chant : bien que ce critère demande un certain apprentissage, il est intéressant de se " familiariser " l'oreille avec les oiseaux communs (moineau, merle,...) pour progresser.

Pensez à saisir vos observations sur www.faune-tarn-aveyron.org, site collaboratif consacré à la collecte et à la diffusion d’observations naturalistes dans l'Aveyron, le Tarn et le Lot.

Dans votre jardin ou sur votre balcon

Assis(e) derrière les vitres, vous pouvez observer aisément les petits passereaux si vous installez à quelque mètres de votre fenêtre
- un petit abreuvoir l'été et l'hiver : Les oiseaux viendront s'y désaltérer et même s'y baigner. Spectacle garanti
- une petite mangeoire garnie de graines et de fruits, uniquement l'hiver (décembre à février)

Autour de la maison

Sur les toits ou sur les fils, sur les rebords de murets ou nichant dans les massifs de votre jardin vous pouvez observer sans équipement diverses espèces communes :
- Sur votre toit ou un muret, nichant sous un appentis le rouge-queue noir s'invite chez vous de mars à décembre.
- Perchées sur les fils électriques, elles ont bâti leur nid sous votre génoise. C'est l'hirondelle de fenêtre. Sa cousine l'hirondelle rustique a préféré l'intérieur de votre garage.
- Dans les bosquets fleuris de votre jardin la fauvette à tête noire a élu domicile en compagnie du rossignol philomèle. Leur chant puissant anime vos soirées... (mais ils sont difficiles à voir)

Sur le bord de la route

Les bords de route sont un lieu idéal d'observation de nombreuses espèces qui se posent sur les fils électriques, les poteaux, les arbres ou les haies limitrophes.
- Garez vous en sécurité à distance et restez dans votre véhicule afin de ne pas effaroucher. Vous avez tout loisir de sortir votre matériel optique et votre guide pour déterminer les espèces comme les rapaces posés dans les champs ou en faction sur les bottes de foin , les passereaux sur les fils ou bien un vol de grues.

Dans un paysage ouvert

En campagne, ou sur le bord d'un grand plan d'eau en matinée et en fin de journée vous pouvez vous promener si possible dans une tenue discrète et en vous déplacant lentement.
- Utilisez des jumelles grossissement 10x et balayez un large champ autour de vous pour rechercher au sol dans les labours ou dans les jeunes pousses de céréales la présence éventuelle de passereaux comme les alouettes, les traquets, les perdrix, les rapaces en chasse ou plus difficilement des oedicnèmes.
- Sur un plan d'eau, de préférence en automne et en hiver il est préférable de rester caché derrière une haie ou un autre abri naturel. La Réserve Naturelle Régionale de Cambounet sur le Sor est équipée de plusieurs observatoires. Des jumelles grossissement 10x ou mieux un télescope sur pied vous permettront d'entrer dans l'intimité des hérons, aigrette garzette, canards, grèbes et si vous avez de la chance les grues cendrées.

En forêt ou dans un grand parc urbain

Dans ce type de milieu plus "fermé", des jumelles 8x sont mieux adaptées. Le chant des oiseaux est alors très important car il permet de déceler la présence des espèces plus facilement. Des enregistrements sur CD permettent de se familiariser chez soi au chant des espèces les plus communes.
Là aussi se positionner discrètement derrière un bosquet et observer un petit point d'eau fréquenté par les oiseaux.
- Près du sol, sur les pelouses et autour des plantations les merles, rossignol, fauvettes, huppes, pivert et geais ne tarderont pas à se montrer.
- Observer avec attention les troncs des vieux arbres. Vous ne tarderez pas à observer la sittelle torchepot, le grimpereau des jardins et le pic épeiche.
- Dans les frondaisons des grands arbres il est plus difficile d'y observer le gobemouche gris, le pigeon ramier la tourterelle des bois, les mésanges, les pinsons, l'épervier, le pic épeichette, le loriot.

© LPO TARN
bouton mail  LPO Tarn
bouton mail  Responsable du site
Dernière mise à jour : 16/06/2017
Site conforme aux standards W3C
Valid CSS! Valid HTML 4.01!
haut de page Haut de page haut de page
L'équipe de la LPO Tarn vous remercie de votre visite
Site testé sous Internet Explorer, Firefox, Opéra, Safari