LPO
BIRDLIFE
COORDONNÉES LPO TARN
Place de la Mairie
Aile du Château
BP 20027 - 81290
LABRUGUIERE
Tél : 05 63 73 08 38
Fax : 05 63 73 43 22
bouton mail  tarn@lpo.fr
OISEAUX EN DÉTRESSE
centre de soins
Téléphoner au 05.63.35.65.07
PROCHAINE(S) ACTIVITÉ(S)
Dimanche 18 juin 2017
Le Désert de Saint Ferréol
Samedi 24 juin 2017
À la découverte de l'Engoulevent
Détails sur la page "activités"
DOCUMENTS A TELECHARGER
LES GROUPES LOCAUX
GROUPE GRÉSIGNE
Activités LPO Tarn autour de la forêt de Grésigne
groupegresigne@gmail.com
GROUPE AUTAN
Activités LPO Tarn autour du bassin castrais
lpogroupeautan@gmail.com
FAUCONS PÈLERINS D'ALBI
INFORMATIONS LPO
"Pour faire partager au plus grand nombre la beauté mais aussi le respect de l'oiseau, de la nature et de l'homme"
Adhésion - Mon espace LPO
Sorties Nature LPO
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
FAUNE TARN-AVEYRON
Base de données naturalistes du Tarn et de l'Aveyron
logo visionature
Site faune-tarn-aveyron
RNR de Cambounet sur le Sor
LES REFUGES LPO
Refuges LPO
PUBLICATIONS LPO TARN
OISEAU MAGAZINE
La revue nature de la LPO
Oiseau Magazine
Page de renseignements

Oiseau Magazine
Sommaire numéro 124

Il n'est pas nécessaire d'être membre LPO pour s'abonner à L'OISEAU magazine
LES MIGRATIONS DANS LE TARN

TOUS LES BILANS DES SUIVIS SUR LE SITE "MIGRACTION" depuis 2006

Accèder à la page des bilans


SUIVI DE LA MIGRATION À ROQUECÉZIÈRE DU 21 AOÛT AU 9 SEPTEMBRE 2007

Voir le compte rendu


SUIVI DE LA MIGRATION À ROQUECÉZIÈRE DU 21 AOÛT AU 3 SEPTEMBRE 2006

Voir le compte rendu


Extraits de "Les Fiches du Parc" du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc

La migration des oiseaux dans le Haut-Languedoc

Situé sur les voies de passage de nombreux oiseaux migrateurs venus du nord de l'Europe ou arrivant du continent africain, le Haut-Languedoc est le théâtre, deux fois par an, d'un formidable ballet aérien.

Afin de mieux connaître l'importance et le déroulement de ce phénomène, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a réalisé, en commun avec la LPO-Tarn, le GRIVE et l'ONCFS un suivi de la migration dans les Monts de Lacaune, la Montagne Noire et les Avants-Monts. Les observations réalisées confirment l'existence de mouvements migratoires importants en Haut-Languedoc.

Ces informations sont également précieuses pour une meilleure prise en compte des couloirs de migration des oiseaux, dans le cadre des réflexions menées autour des projets d'implantation de parcs éoliens. En effet, il existe un risque de collision avec les éoliennes (mâts et pales) qui sont autant d'obstacles pour les oiseaux.

Plusieurs dizaines de milliers d'oiseaux observés...

Les campagnes d'observations effectuées de 2002 à 2004 ont permis d'identifier plusieurs voies de passages importantes, principalement en Montagne Noire (sillon de l'Arnette, environs de Dourgne et de Sorèze...) et dans les Monts de Lacaune (entre Montfranc, Laval-Roquecézière et Barre, en passant par le col de Sié près de Lacaune). Ces voies sont survolées chaque année par plusieurs dizaines de milliers d'oiseaux.

Près de 80 espèces d'oiseaux ont été observées en migration dans le Haut-Languedoc au cours de l'étude. Certaines d'entres elles sont rares et menacées en France et en Europe comme la Cigogne noire, le Balbuzard pêcheur, le Milan royal, l'Hirondelle rousseline ou les Vautours fauve et percnoptère.

Au cours de l'automne 2003, plusieurs dizaines de milliers de petits passereaux, plus de 5200 rapaces et 31 200 pigeons ramiers ont été observés sur les sites de suivi répartis sur l'ensemble du versant nord de la Montagne Noire.

La migration d'automne ou postnuptiale.

C'est la migration la plus spectaculaire car les effectifs sont les plus importants : aux adultes s'ajoutent en effet les jeunes oiseaux nés au printemps. Elle débute très tôt, en plein été, par le départ des premiers Martinets noirs et Milans noirs (fin juillet) et ne se terminera que quatre mois plus tard lors du passage, en novembre, des derniers Pigeons ramiers et petits passereaux, parfois accompagnés par un vol de Grues cendrées.

Les " temps forts "

>> Le passage de plusieurs milliers de Milans noirs (fin juillet-début août) et de Bondrées apivores (fin août-début septembre). Lors des journées d'intense activité plusieurs centaines de ces rapaces peuvent être observées en quelques heures : plus de 800 milans les 06 et 08 août 2002 à Dourgne, 850 bondrées à Roquecézière, le 03 septembre 1997 .

>> Septembre offre une plus grande diversité d'espèces : Cigogne noire, Balbuzard pêcheur, Busards des roseaux et cendré, Faucon hobereau...). Hormis de gros vols d'hirondelles, les effectifs sont assez faibles.

>> Le flux massif des passereaux (pinsons, alouettes...) au mois d'octobre (plusieurs dizaines de milliers certains jours).

>> Les vols de centaines de Pigeons ramiers au petit matin à partir de la mi-octobre (plus de 8000 en une seule journée en Montagne Noire occidentale).

Où observer la migration en Haut-Languedoc ?

>> La partie est de la Montagne Noire (Roc de Peyremaux, vallée de Ferrals-les-Montagnes et environs du col de Serrières...)

>> la vallée de l'Arnette au sud de Mazamet (environs des Yès et du lac des Montagnès, Vierge d'Hautpoul).

>> Plus à l'ouest : le Désert de Saint-Ferréol et l'oratoire de Saint-Stapin près de Dourgne, le dôme de Berniquaut (Sorèze).

>> Dans les Monts de Lacaune : les différents points de vue de la ligne de crêtes entre le Col de Sié (Lacaune) et le village de Roquecézière (limite Aveyron).
© LPO TARN
bouton mail  LPO Tarn
bouton mail  Responsable du site
Dernière mise à jour : 16/06/2017
Site conforme aux standards W3C
Valid CSS! Valid HTML 4.01!
haut de page Haut de page haut de page
L'équipe de la LPO Tarn vous remercie de votre visite
Site testé sous Internet Explorer, Firefox, Opéra, Safari